Fiche révision Nussbaum

Ce qu'il faut retenir...


Felix Nussbaum (1904-1944)

Peintre juif allemand, persécuté durant la seconde guerre mondiale. Arrêté et interné dans le camp de St Cyprien en 1940,d'où il s'évade. Réfugié en Belgique où il se cache jusqu'à son arrestation en 1944. Tué à Auschwitz quelques mois plus tard. 


Son art :
 Son art est influencé par des maîtres classiques flamands tel Bruegel et par le courant artistique : la nouvelle objectivité.
La Nouvelle objectivité : Le peintre Otto DIX en est le représentant. Ce mouvement artistique veut représenter la réalité telle qu'elle est, sans émotion.
Effectue une série d'autoportraits à partir de 1936 jusqu'à sa mort.
 Autres peintres ayant réalisés une "série" d'autoportraits : Rembrandt, Van Gogh.
Sa peinture est existentialiste :
Les existentialistes veulent représenter leur sujet dans une réalité concrète et le mettre en relation avec le monde qui l'entoure.



"Autoportrait à l'étoile jaune" 1943
contexte :
Parler de l'époque historique : seconde guerre mondiale.
Mettre cette époque en relation avec le peintre et la toile : Nussbaum se cache en Belgique depuis qu'il s'est évadé du camp de st Cyprien. il est juif et doit échapper aux nazis. Il partage son temps entre son atelier et son grenier.
Description :
 Présenter la technique et l'ensemble de la toile : Peinture à l'huile de technique et style classiques, aux couleurs sombres (ensemble gris, camaïeu) où seuls l'étoile juive et le morceau de ciel bleu amènent une touche de couleur vive. Ambiance sinistre (hauts murs écrasants, ciel menaçant, portrait "coincé" dans le bas du tableau)
Présenter les différents plans : 1er plan, arrière-plan...Le peintre se représente au 1er plan en  buste, le visage de 3/4, regard tourné vers le spectateur. Il semble à l'affût et montre son identité au spectateur...etc
Analyse :
se servir des "attributs" pour analyser : Nussbaum se représente ici comme un fugitif exilé ayant perdu son identité ( notifier les attributs nous renseignant sur son identité : l'étoile et ses papiers qui précisent "sans" identité, carte expirée). Le peintre semble fuir. Est-il pourchassé ou tente-t-il de fuir cette situation de clandestin pour trouver enfin de l'autre côté du mur une nouvelle vie et une nouvelle identité? (parler de l'arbre-échelle, la trouée bleue dans le ciel et la bâtisse ressemblant à celle de son enfance en Allemagne).


Un autoportrait pour...la mémoire
Mettre le tableau en relation avec le thème de l'autoportrait
TEMOIGNER de sa situation : Le peintre expose sa situation de juif persécuté, réfugié dans un pays étranger.
(ESPERER :  le peintre  extériorise ses peurs et envisage l'espoir dans son travail.)

Mettre le tableau en relation avec le thème "conflit histoire/ mémoire"
SE RAPPELER : Nussbaum souhaite que ses tableaux laissent une trace de son histoire et permettent d'éviter que son histoire se reproduise.   
« Si je meurs, ne laissez pas mes peintures me suivre, mais montrez-les aux hommes »


1 commentaire:

  1. Votre blog est très intéressant, très riche, passionnant. Merci.

    RépondreSupprimer